5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités":
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Page 25
Page 26
Page 27
Page 28
Page 29
Page 30
Page 31
Page 32
Page 33
Page 34
Page 35
Page 36
Page 37
Page 38
Page 39
Page 40
Page 41
Page 42
Page 43
Page 44
Page 45
Page 46
Page 47
Page 48
Page 49
Page 50
Page 51
Page 52
Page 53
Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Page 58
Page 59
Page 60
Page 61
Page 62
Page 63
Page 64
Page 65
Page 66
Page 67
Page 68
Page 69
Page 70
Page 71
Page 72
Page 73
Page 74
Page 75
Page 76
Page 77
Page 78
Page 79
Page 80
Page 81
Page 82
Page 83
Page 84
Page 85
Page 86
Page 87
Page 88
Page 89
Page 90
Page 91
Page 92
Page 93
Page 94
Page 95
Page 96
Page 97
Page 98
Page 99
Page 100
Page 101
Page 102
Page 103
Page 104
Page 105
Page 106
Page 107
Page 108
Page 109
Page 110
Page 111
Page 112
Page 113
Page 114
Page 115
Page 116
Page 117
Page 118
Page 119
Page 120
Page 121
Page 122
Page 123
Page 124
Page 125
Page 126
Page 127
Page 128
Page 129
Page 130
Page 131
Page 132
Page 133
Page 134
Page 135
Page 136
Page 137
Page 138
Page 139
Page 140
Page 141

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

21.11.2008  Congés paternité en hausse en France
21.11.2008  Danger de l'huile de lin
12.11.2008  A toutes les sages-femmes indépendantes
21.10.2008  PMA: Une grossesse chez 37% des femmes traitées
21.10.2008  Exercice illégal de la profession de sage-femme en France
21.10.2008  Le danger de vivre près des autoroutes canadiennes
21.10.2008  Nouvelle rubrique sur www.sage-femme.ch
23.09.2008  Evaluation différente des risques de l'alcool et du tabac

 

continuer Congés paternité en hausse en France

Entre 2003 et 2007, la prise du congé de paternité n'a cessé de croître : 69% des pères de bébés de 0 à 24 mois ont pris leur congé paternité en 2007, pour 61% en 2003.
La surcharge de travail demeure la première raison de renonciation à ce congé mais, parallèlement, la crainte de perte de revenus est une raison en forte progression. Pour autant, ce congé continue de motiver les papas et demeure très bien accepté par les employeurs et particulièrement apprécié par leurs conjointes


 

continuer Danger de l'huile de lin

Au Canada, 50 % des femmes enceintes prennent des médicaments sur ordonnance. Plusieurs d'entre elles les délaissent au cours de la grossesse pour les remplacer par des produits de santé naturels, sans se méfier de leur danger potentiel.
Une vaste étude canadienne, menée par Anick Bérard et son étudiante Krystel Moussally, a tenté de cerner les risques liés à la prise des produits naturels. Impliquant quelque 3354 Québécoises, elle a d'abord permis d'établir que près de 10 % de ces femmes - enceintes entre 1998 et 2003 - avaient recouru à des produits de santé naturels. Elles étaient 15% à utiliser de tels produits avant leur grossesse et 14% après.

Les chercheuses ont voulu savoir si ces quatre produits, en apparence anodins, pouvaient avoir un effet négatif sur la grossesse. Deux d'entre eux suscitaient en effet des craintes:
- la camomille est un diurétique et aurait une influence sur le cycle menstruel;
- le lin est pour sa part riche en oméga-3 mais a aussi une action laxative.
Parmi une liste de 40 produits naturels, les plus consommés par les femmes enceintes ont été la camomille (19 %), le thé vert (17 %), la menthe poivrée (12 %) et le lin (12 %).


 

A toutes les sages-femmes indépendantes

Voici les dernières informations concernant la Liste des analyses:
Demande pour l'élargissement de la liste des analyses
La liste des analyses étendue n'entrera pas en vigueur comme prévu au1.1.09. Elle doit d'abord être adaptée à l'article 16 de l'ordonnance sur les prestations de l'assurance des soins afin que l'assise légale nécessaire à la prescription des analyses pour la mère après l'accouchement soit garantie. Cette adaptation est actuellement sur les rails et devrait entrer en vigueur au 1.1.09, moyennant l'accord du DFI. Les analyses supplémentaires dans la liste dite des sages-femmes dans l'annexe C de la Liste des analyses doivent entrer en vigueur au1.4.09. Ceci est le nouveau calendrier prévu pour la parution de la prochaine Liste des analyses entièrement révisée.

Les analyses qui sont demandées en plus : Bilirubin directe et totale, CRP, Coombs direct, Ferritine, Glucose test de surcharge, Hémoglobine F, Cytomégalovirus IgM et IgG, Herpès simplex IgG, Varicella-zona IgG et IgM, Urine slide et Streptocoques B.

Annexe C - Analyses prescrites par des sages-femmes
Cette liste contient les analyses que les sages-femmes sont autorisées à prescrire actuellement. Celles-ci sont tenues de confier cette tâche à des laboratoires au sens de l'art. 54, al. 3, OAMal, c'est-à-dire à des laboratoires d'hôpitaux de type C ou à des laboratoires privés selon 2.2.2 b. et c. Il s'agit là dune mesure destinée à garantir la qualité.

Voir sous le lien suivant, Liste des analyses (LA), teneur du 1 er janvier 2006 (page 121 dans le document) : http://www.bag.admin.ch/themen/krankenversicherung/02874/index.html?lang=fr

Les analyses ne doivent pas figurer sur les factures des sages-femmes
Les laboratoires facturent les analyses directement aux assureurs (électroniquement maintenant) ou envoient la facture aux assurées, à qui ces prestations sont remboursées à 100%. C'est la même chose pour le Guthrie qui est payé par l'assurance de l'enfant.

Doris Güttinger, Secrétaire générale

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer PMA: Une grossesse chez 37% des femmes traitées

En 2007, près de 5400 couples ont suivi un traitement de procréation médicalement assistée et quelque 8600 cycles de traitements ont été initiés. Le recours à la procréation médicalement assistée continue d'augmenter en Suisse.
Nouveaux traitements
Sur 1000 femmes en âge de procréer et domiciliées en Suisse, 1,6 a entamé un nouveau traitement en 2007. L'âge moyen des femmes ayant débuté un traitement en 2007 était de 35,7 ans, soit 5 ans de plus que l'âge moyen des mères à la naissance en Suisse. L'âge moyen du partenaire était de 38,4 ans. La proportion des femmes traitées étant domiciliées à l'étranger (22% des cas) augmente légèrement.


 

continuer Exercice illégal de la profession de sage-femme en France

Après la mort, fin août, d'un bébé qu'elle venait d'aider à mettre au monde à domicile, une femme de 58 ans a été placée sous contrôle judiciaire. Elle aurait reconnu avoir participé à plusieurs dizaines d'accouchements à domicile.
Les médias se sont largement faits l'écho du drame qui s'est déroulé récemment en Ariège. D'après les premiers compte rendus et communiqués publiés, une personne - se prétendant sage-femme ou doula selon les versions - aurait réalisé plusieurs accouchements dont l'un au moins s'est conclu sur le décès du bébé.

Le CIANE (Collectif interassociatif autour de la naissance) ne peut que déplorer la mort d'un enfant. Il demande que la lumière soit faite, dans le respect du principe de la présomption d'innocence, sur la situation et les compétences de la personne qui a assisté cet accouchement et sur les circonstances qui ont amené un tel dénouement : divers éléments recueillis plus récemment semblent montrer que cette affaire est moins tranchée qu'il n'y paraissait de prime abord, et que la personne mise en cause avait bien une qualification de sage-femme obtenue aux Etats-Unis.


 

Le danger de vivre près des autoroutes canadiennes

Des chercheurs de l'Université de Montréal ont examiné près de 100'000 naissances sur cinq années (1997-2001) dans la ville de Montréal où des voies rapides traversent des quartiers aisés comme des quartiers pauvres.
Chez les femmes des quartiers aisés vivant à moins de 200 mètres d'une voie rapide, les probabilités d'avoir un bébé de faible poids augmentaient de 81%, et les probabilités d'une naissance prématurée augmentaient de 58% comparativement aux femmes ne vivant pas près d'une voie rapide. Pour l'ensemble des quartiers, vivre près d'une voie rapide augmentait le risque de faible poids de 17% et de prématurité de 14%. L'effet plus marqué pour les femmes aisées s'expliquerait par le fait qu'elles sont moins affectées par d'autres facteurs de risque.

Source : Généreux, Mélissa et al. Neighbourhood socioeconomic status, maternal education and adverse birth outcomes among mothers living near highways » In : Journal of Epidemiology and Community Health, août 2008, 695-700.

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Nouvelle rubrique sur www.sage-femme.ch

Vous l'avez déjà peut-être découvert si vous avez l'habitude de surfer sur notre site. Une nouvelle rubrique intitulée « Recherches sages-femmes » accueille les recherches récentes, qu'elles soient de langue française, allemande ou anglaise.
Si vous désirez que votre recherche figure dans cette banque d'informations, contactez sans tarder la rédactrice romande Josianne Bodart Senn : j.bodartsenn@sage-femme.ch

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Evaluation différente des risques de l'alcool et du tabac

Mandatés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), des chercheurs de l'université de Bâle ont étudié la manière dont les professionnels suisses abordent la consommation de substances nocives et le comportement alimentaire des futures mères.
Les chercheurs ont interrogé 486 gynécologues (taux moyen de participation : 45,8 %) et 366 sages-femmes (taux moyen de participation : 28,8 %).