5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités":
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Page 25
Page 26
Page 27
Page 28
Page 29
Page 30
Page 31
Page 32
Page 33
Page 34
Page 35
Page 36
Page 37
Page 38
Page 39
Page 40
Page 41
Page 42
Page 43
Page 44
Page 45
Page 46
Page 47
Page 48
Page 49
Page 50
Page 51
Page 52
Page 53
Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Page 58
Page 59
Page 60
Page 61
Page 62
Page 63
Page 64
Page 65
Page 66
Page 67
Page 68
Page 69
Page 70
Page 71
Page 72
Page 73
Page 74
Page 75
Page 76
Page 77
Page 78
Page 79
Page 80
Page 81
Page 82
Page 83
Page 84
Page 85
Page 86
Page 87
Page 88
Page 89
Page 90
Page 91
Page 92
Page 93
Page 94
Page 95
Page 96
Page 97
Page 98
Page 99
Page 100
Page 101
Page 102
Page 103
Page 104
Page 105
Page 106
Page 107
Page 108
Page 109
Page 110
Page 111
Page 112
Page 113
Page 114
Page 115
Page 116
Page 117
Page 118
Page 119
Page 120
Page 121
Page 122
Page 123
Page 124
Page 125
Page 126
Page 127
Page 128
Page 129
Page 130
Page 131
Page 132
Page 133
Page 134
Page 135
Page 136
Page 137
Page 138
Page 139
Page 140
Page 141
Page 142
Page 143

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

20.03.2012  Semaine européenne de la vaccination
10.02.2012  Allaitement bénéfique même quand la mère est asthmatique
10.02.2012  «Parce que nous sommes des filles...»
10.02.2012  Les rôles des genres en mutation
10.02.2012  Vaccination contre la coqueluche recommandé aux adultes
02.02.2012  Procréations et parentalités nouvelles
20.01.2012  Moins de risque neurologique avec les forceps
20.01.2012  La mortalité infantile reste basse en Suisse

 

continuer Semaine européenne de la vaccination

Du 21 au 27 avril 2012, la Suisse participera à la Semaine européenne de la vaccination dont le thème est « Des solutions communes à des menaces communes ».
Le sujet de cette Semaine est à nouveau l'élimination de la rougeole, car il s'agit de l'un des objectifs majeurs du bureau régional pour l'Europe de l'OMS.
Comme l'ont clairement démontré les récentes flambées épidémiques, quand les maladies à prévention vaccinale se propagent, les pays partageant des frontières communes sont par conséquent confrontés aux mêmes menaces.
L'une des meilleures manières de les combattre est de supporter conjointement la responsabilité de la vaccination, surtout à un niveau sous-régional.
La Semaine européenne de la vaccination 2011 sera l'occasion de souligner l'importance de la collaboration et de l'échange d'expériences et de solutions pour garder la maîtrise des maladies à prévention vaccinale dans la Région européenne.


 

continuer Allaitement bénéfique même quand la mère est asthmatique

Les enfants allaités au sein pendant quatre mois ou plus présentent, à l'âge scolaire, de meilleures valeurs de la fonction respiratoire que les enfants qui n'ont pas été nourris au lait maternel.
Telle est la conclusion d'une étude soutenue par le Fonds national suisse. A priori, les choses sont simples: l'allaitement a de nombreux avantages pour les nouveau-nés, pour les mères et pour la société. Mais il y a quelques années, des données en provenance des Etats-Unis ont été publiées, suggérant que pour les enfants de mères asthmatiques, le fait d'être allaité augmentait leur risque de développer de l'asthme plus tard. Serait-il donc préférable que les mères asthmatiques n'allaitent pas leurs enfants?


 

continuer «Parce que nous sommes des filles...»

Cette exposition décrit la vie de trois jeunes filles d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine. Des supports audiovisuels et de nombreux objets originaires de ces continents permettent aux visiteurs de s'immerger dans des cultures lointaines.
Avec la campagne «Because I am a Girl», l'association d'aide à l'enfance Plan International attire depuis plusieurs années l'attention sur la situation des jeunes filles dans les pays en voie de développement. Dans le cadre de cette campagne, Plan Suisse et le Forum politique de la Confédération présentent - pour la première fois dans notre pays - l'exposition «Parce que nous sommes des filles...», conçue par Plan Allemagne. L'exposition met les visiteurs en contact avec d'autres mondes et leur permet de prendre la mesure de l'écart qui sépare la réalité quotidienne de jeunes Suissesses et celle de jeunes filles vivant sur d'autres continents.


 

Les rôles des genres en mutation

La revue « Questions au féminin » a « relooké » sa présentation. Pour sa première édition de l'année 2012, elle creuse la question de l'enracinement (profond) des rôles des genres et des stéréotypes de genre dans la vie quotidienne.
Même si le concept relatif aux rôles des genres ne figure encore que de manière marginale dans la littérature scientifique (et que l'on parle la plupart du temps de stéréotypes de genre, de persistance et de mutation des relations entre les sexes), ils n'ont pas perdu leur actualité en tant que modèles. Le dossier démontre que le quotidien regorge de conceptions relatives aux tâches que les femmes et les hommes accomplissent ou non uniquement en raison de leur sexe.

L'abonnement à cette revue est gratuit. Il est également possible de télécharger les numéros à partir du site : www.ekf.admin.ch > Documentation > Revue spécialisée « Questions au féminin »

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Vaccination contre la coqueluche recommandé aux adultes

Le Plan suisse de vaccination est revu chaque année et adapté au contexte actuel. Désormais, la vaccination contre la coqueluche est également recommandée aux adultes.
Cette recommandation vise principalement à protéger les nourrissons contre cette maladie très contagieuse et dangereuse pour eux. Chaque année, environ 4000 personnes - enfants et adultes - sont infectées en Suisse par la coqueluche, maladie très contagieuse, et une cinquantaine d'enfants doivent être hospitalisés. La plupart d'entre eux sont des nourrissons qui, en raison de leur âge, n'ont pas reçu une vaccination complète et pour lesquels la maladie est dangereuse. Or ce sont les adultes qui, dans la plupart des cas, leur transmettent l'infection. La vaccination est donc désormais recommandée aux jeunes adultes (une dose à l'âge de 25-29 ans) et aux personnes régulièrement en contact avec des nourrissons. Une vaccination protège non seulement la personne qui la reçoit, mais aussi son entourage, notamment les enfants en bas âge et les personnes âgées. C'est la seule façon de garantir une protection optimale de toute la population.


 

Procréations et parentalités nouvelles

Cette année, la 3ème Journée de Périnatalité propose des conférences et des débats autour du thème « Procréations et parentalités nouvelles : Comment s'y retrouver pour les professionnels de la périnatalité ».
Date : jeudi 29 mars 2012, de 8 à 17 heures
Lieu : Auditoire Marcel Jenny, HUG, Genève
Informations et inscription : maryse.ivol@hcuge.ch

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Moins de risque neurologique avec les forceps

L'accouchement par voie basse assisté de forceps est associé à moins de risque de morbidité neurologique pour le foetus que la césarienne ou le recours à la ventouse obstétricale.
Lorsque l'accouchement doit être accéléré, le but de l'intervention est essentiellement d'éviter les séquelles neurologiques à long terme pour l'enfant. L'idée que la césarienne est plus sûre sur ce plan pour les nouveau-nés n'est pas confortée par des études bien conçues, soulignent Erika Werner de la Johns Hopkins School of Medicine à Baltimore (Maryland) et ses collègues. Auteurs d'une étude (récemment publiée dans Obstetrics & Gynecology, vol.118 n° 6, p. 1239-1246), ils ont comparé les taux de complications neurologiques néonatales après accouchement par voie basse assisté de forceps ou de ventouse obstétricale et césarienne, chez 120'541 nullipares enceintes d'un seul foetus.


 

continuer La mortalité infantile reste basse en Suisse

La mortalité infantile a fortement reculé en Suisse jusqu'au début des années 80 et elle était alors très basse en comparaison internationale.
Cette évolution était principalement liée à une diminution importante du nombre de décès durant la première semaine de vie (mortalité néonatale précoce). Après avoir stagné dans les années 80, la mortalité infantile a à nouveau diminué, d'environ un tiers, au début des années 90, cette fois grâce au recul des décès d'enfants âgés d'un mois à une année (mortalité postnéonatale).