5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités":
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Page 25
Page 26
Page 27
Page 28
Page 29
Page 30
Page 31
Page 32
Page 33
Page 34
Page 35
Page 36
Page 37
Page 38
Page 39
Page 40
Page 41
Page 42
Page 43
Page 44
Page 45
Page 46
Page 47
Page 48
Page 49
Page 50
Page 51
Page 52
Page 53
Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Page 58
Page 59
Page 60
Page 61
Page 62
Page 63
Page 64
Page 65
Page 66
Page 67
Page 68
Page 69
Page 70
Page 71
Page 72
Page 73
Page 74
Page 75
Page 76
Page 77
Page 78
Page 79
Page 80
Page 81
Page 82
Page 83
Page 84
Page 85
Page 86
Page 87
Page 88
Page 89
Page 90
Page 91
Page 92
Page 93
Page 94
Page 95
Page 96
Page 97
Page 98
Page 99
Page 100
Page 101
Page 102
Page 103
Page 104
Page 105
Page 106
Page 107
Page 108
Page 109
Page 110
Page 111
Page 112
Page 113
Page 114
Page 115
Page 116
Page 117
Page 118
Page 119
Page 120
Page 121
Page 122
Page 123
Page 124
Page 125
Page 126
Page 127
Page 128
Page 129
Page 130
Page 131
Page 132
Page 133
Page 134
Page 135
Page 136
Page 137
Page 138

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

22.10.2012  Diagnostic prénatal non invasif (Praenatest®)
22.10.2012  La FIGO réaffirme l'efficacité du misoprostol
17.10.2012  Colloque « Violence domestique et santé »
16.10.2012  Une "Grande Tétée" en pleine ville de Zurich
01.10.2012  Semaine de l'allaitement maternel, 1-7.10.12
24.09.2012  Distinction pour Elisabeth Kurth
21.09.2012  Neuf nouveaux symboles de danger
21.09.2012  Traitement de la carence en fer chez la femme enceinte

 

Diagnostic prénatal non invasif (Praenatest®)

Récemment, les médias ont annoncé l'introduction d'un test non invasif permettant le diagnostic de la trisomie 21 chez le foetus (Praenatest®). Ce test est sur le marché depuis fin août 2012.
À la demande du comité de gynécologie suisse, l'Académie de médecine foeto-maternelle a préparé, en collaboration avec la Société suisse de génétique médicale, une information destinée aux femmes enceintes ainsi qu'une autre pour les médecins. Ces PDF peuvent être téléchargés et imprimés depuis le site : http://sggg.ch/fr > Actuel

Source : Newsletter 4/2012 de gynécologie suisse

en français
en italien

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer La FIGO réaffirme l'efficacité du misoprostol

Un article signé par CS Chu et al., publié en août 2012 dans le "Journal of the Royal Society of Medicine" met en question la preuve de l'utilité du misoprostol pour la prévention de l'hémorragie du post-partum (HPP) au niveau collectif.
Avant la publication de cet article, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Fédération internationale de gynécologie et d'obstétrique (FIGO) avaient mandaté des experts pour mener, de manière indépendante, une méta-analyse de données scientifiques et ont conclu conjointement que le misoprostol est une thérapie sûre et efficace pour la prévention de l'HPP lorsque l'ocytocine n'est pas accessible ou qu'elle ne peut être utilisée de manière sûre. En 2011, l'OMS avait ajouté le misoprostol à sa liste modèle des médicaments essentiels pour la prévention de l'HPP.


 

Colloque « Violence domestique et santé »

Sous l'égide de la Conférence latine contre la violence domestique, le Secrétariat à l'égalité et à la famille organise à Martigny le vendredi 23 novembre 2012 un colloque réservé aux professionnel-le-s de la santé
Il s'agit de les sensibiliser à l'importance de la détection et de la prise en charge des personnes concernées par les violences domestiques. Celles-ci ont en effet des incidences directes sur la santé des victimes et accroissent le risque d'être en mauvaise santé par la suite.

Prix : CH 150,- (Documentation, pauses et repas de midi inclus).
Inscription jusquau 16 novembre 2012 : par téléphone au 027 606 21 20 ou par fax au 027 606 21 27.

Progranmme détaillé

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Une "Grande Tétée" en pleine ville de Zurich

Dans le cadre de leur travail de fin d'études de conseillère en allaitement IBCLC, deux sages-femmes, Susan Rodriguez et Miriam Wille, ont créé un événement en faisant appel à des mamans volontaires pour se mobiliser un court moment (« Flashmob »).
En cette fin d'après-midi du 10 octobre 2012, il s'agissait de rendre visible aux yeux de toutes - et tous - c'est qu'est l'allaitement et de diffuser ainsi des exemples à suivre (« Stillmob - Bist du ein Vorbild ? »). Une vidéo sur YouTube rend compte de cette « Grande Tétée », comme disent de leur côté les Français, dans une version zurichoise.

Autres informations:
http://youtu.be/i2c_oY7J4J4
http://www.stillmob.ch

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Semaine de l'allaitement maternel, 1-7.10.12

Cette année, la semaine mondiale de l'allaitement maternel sera placée sous le thème « Allaiter - le meilleur aussi pour l'avenir ».
Du 1er au 7 octobre 2012, l'accent sera mis sur les effets positifs que l'allaitement a pour la santé et pour l'environnement. La Fondation suisse pour la promotion de l'allaitement maternel organisera des manifestations dans plusieurs villes suisses et distribuera du matériel publicitaire. D'autres contributions et activités, organisées par des spécialistes, des organisations, des entreprises et des personnes intéressées, sont les bienvenues.

Affiche
MM_Stillwoche_fr (2).pdf

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Distinction pour Elisabeth Kurth

En août 2012, Elisabeth Kurth a reçu de l'Institut de formation des sages-femmes (ZHAW, Winterthour) un Prix pour une publication exceptionnelle.
Il s'agissait d'un article paru en anglais dans le « Journal BMC Public Health » sous le titre «Reproductive health care for asylum-seeking women: a challenge for health professionals».

Professeure au sein de la filière du Bachelor Sage-femme, Elisabeth Kurth donne avec ses collègues et co-auteures des cours sur les problèmes de santé des requérantes d'asile et sur les difficultés rencontrées par le personnel de santé dans la prise en charge de ces femmes. Celles-ci sont en effet souvent traumatisées par les expériences vécues dans leur pays d'origine. A cela s'ajoute le problème supplémentaire de leur statut précaire d'immigrante.

Elisabeth Kurth nous exhorte à nous engager pour que les groupes défavorisés aient accès aux soins de santé élémentaires. Par exemple, pour ce qui concerne précisément les requérantes d'asile, à une contraception sûre, ce qui n'est souvent pas le cas pour elles, alors qu'elles sont maintenant dans un pays réputé pour son haut niveau de vie.

La FSSF félicite chaleureusement Elisabeth Kurth !

Bibliographie :
Kurth, E., Jaeger, F.N., Zemp, E., Tschudin, S., Bischoff, A. (2010). Reproductive health care for asylum-seeking women: a challenge for health professionals. BMC Public Health, 10, 659-669.

Kurth_2010-reproductive_health.pdf

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Neuf nouveaux symboles de danger

La Suisse passe à un nouvel étiquetage des produits chimiques. Elle reprend le système général harmonisé (SGH) des symboles de danger, qui constitue le standard au niveau mondial.
Début septembre 2012, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a lancé une campagne nationale, intitulée « Bien regardé, bien protégé », pour présenter le SGH à la population.

Bien souvent, le consommateur ne lit pas les informations figurant sur ces produits. Le slogan de la campagne - « Bien regardé, bien protégé » - l'incite à le faire afin qu'il sache comment se protéger et préserver autrui des dangers en la matière. Les accidents impliquant des produits chimiques se sont multipliés ces dernières années. Le Centre suisse d'information toxicologique (CSIT) indique que ses activités de conseil en cas d'incidents dus à des produits chimiques domestiques ont augmenté de 30% entre 2004 et 2011.


 

continuer Traitement de la carence en fer chez la femme enceinte

Avec quel médicament la carence en fer peut-elle être traitée chez la femme enceinte ?
Les préparations intraveineuses à base de fer peuvent-elles être nocives pour la mère et l'enfant ?

Ces questions sont actuellement au centre d'un débat dans les médias duquel n'est pour l'heure malheureusement ressortie aucune réponse claire.

Les carences en fer sont loin d'être rares chez les jeunes femmes. En effet, lorsqu'elles ont leurs règles, elles perdent du fer, celui-ci étant contenu dans l'hémoglobine, substance qui donne sa couleur rouge au sang. Par ailleurs, une carence sévère en fer empêche la synthèse de quantités suffisantes d'hémoglobine, d'où une anémie. Quant à la grossesse, elle entraîne une augmentation du besoin en fer qui, s'il ne peut être couvert par l'alimentation, nécessite l'apport de fer par voie médicamenteuse.