5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités":
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Page 25
Page 26
Page 27
Page 28
Page 29
Page 30
Page 31
Page 32
Page 33
Page 34
Page 35
Page 36
Page 37
Page 38
Page 39
Page 40
Page 41
Page 42
Page 43
Page 44
Page 45
Page 46
Page 47
Page 48
Page 49
Page 50
Page 51
Page 52
Page 53
Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Page 58
Page 59
Page 60
Page 61
Page 62
Page 63
Page 64
Page 65
Page 66
Page 67
Page 68
Page 69
Page 70
Page 71
Page 72
Page 73
Page 74
Page 75
Page 76
Page 77
Page 78
Page 79
Page 80
Page 81
Page 82
Page 83
Page 84
Page 85
Page 86
Page 87
Page 88
Page 89
Page 90
Page 91
Page 92
Page 93
Page 94
Page 95
Page 96
Page 97
Page 98
Page 99
Page 100
Page 101
Page 102
Page 103
Page 104
Page 105
Page 106
Page 107
Page 108
Page 109
Page 110
Page 111
Page 112
Page 113
Page 114
Page 115
Page 116
Page 117
Page 118
Page 119
Page 120
Page 121
Page 122
Page 123
Page 124
Page 125
Page 126
Page 127
Page 128
Page 129
Page 130
Page 131
Page 132
Page 133
Page 134
Page 135
Page 136
Page 137
Page 138
Page 139
Page 140
Page 141

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

19.12.2017  Rencontre avec l’Assoc. suisse des consultantes en lactation
19.12.2017  2ème atelier «Stratégie nationale de vaccination»
19.12.2017  Séance du groupe de travail cybersanté (eHealth)
07.12.2017  Renvois de mères et bébés dans le cadre des accords Dublin
22.11.2017  Joyeuses fêtes de Noël
22.11.2017  La fibre maternelle… visible dans le cerveau?
22.11.2017  La fièvre responsable de malformations congénitales
22.11.2017  Sur grand écran: «Faire des enfants»

 

Rencontre avec l’Assoc. suisse des consultantes en lactation

Un bref échange a eu lieu le 15 novembre avec Sabrina Ramsauer, présidente de l’Association suisse des consultantes en lactation IBCLC (ASCL), au sujet de thèmes communs au deux associations. L’ASCL s’inscrira sur la plateforme e-log et y annoncera les formations continues proposées en lien avec l’allaitement maternel. A l’avenir, les formations continues seront certifiées. Les consultantes en lactation ayant elles aussi l’obligation de suivre des formations continues pourront désormais les documenter par le biais d’e-log.
Participation : Barbara Stocker, présidente de la FSSF

Autres informations: Lien vers www.allaiter.ch

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

2ème atelier «Stratégie nationale de vaccination»

En janvier 2017, le Conseil fédéral a approuvé la Stratégie nationale de vaccination sur la base de la loi sur les épidémies (en vigueur depuis janvier 2016). L’office fédéral de la santé publique (OFSP) a été chargé de planifier l’application de la stratégie avec les acteurs concernés, entre autres la FSSF. Ces derniers ont pu participer – lors du premier atelier en juin, puis lors du deuxième atelier organisé par l’OFSP le 30 octobre à Berne – à la compilation et à la priorisation des propositions de mesures, ainsi qu’à l’élaboration de la stratégie de mise en œuvre. Il s’agira maintenant d’examiner les données rassemblées, de les finaliser et de les soumettre aux associations pour consultation d’ici à fin mai 2018. Pour la FSSF, le rôle et la mission de Swissmedic dans ce processus, les plans de vaccination ciblés et munis d’une documentation permettant de conseiller, ainsi que la rémunération de conseils donnés par du personnel non médical, constituent les thématiques importantes de ce dossier.
Participation : Andrea Weber-Käser, secrétaire générale de la FSSF

Brochure à télécharger sur www.bundespublikationen.admin.ch, No d’article 316.522.d

Autres informations: Brochure à télécharger, numéro d’article 316.52

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Séance du groupe de travail cybersanté (eHealth)

Le groupe de travail et de pilotage interprofessionnel (GTPI) regroupe plusieurs professions actives dans le domaine de la santé, ainsi que l’organisation faîtière des pharmaciennes et pharmaciens (pharmaSuisse). Ce groupe se consacre aux contenus des divers formats d’échange du dossier électronique du patient (DEP), comme cela a été le cas lors de sa séance du 23 octobre dernier. Par ailleurs, outre les organisations et instances participantes, le GTPI a pris position lors de la consultation sur les premiers formats d’échanges du DEP – cybermédication, résultats électroniques de laboratoire et dossier électronique de vaccination. La FSSF a co-signé cette prise de position. Susanne Leu, de la section Suisse orientale de la FSSF, représente la Fédération dans les groupes de travail et moi-même, je la représente dans le groupe de pilotage. Les organisations suivantes sont représentées dans les deux groupes : l’Association suisse des chiropraticiennes et chiropraticiens, l’Association suisse des ergothérapeutes, la Fédération des médecins suisses, l’Association suisse des physiothérapeutes, pharmaSuisse, l’Association suisse des infirmières et infirmiers, l’Association suisse des diététiciennes et diététiciens, l’Association suisse des médecins-dentistes, la FSSF.
Participation : Andrea Weber-Käser, secrétaire générale de la FSSF ; Susanne Leu, sage-femme

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Renvois de mères et bébés dans le cadre des accords Dublin

Membres de l’Arcade sage-femme à Genève, Viviane Luisier, Sophia Mighali et Vanessa Pini s’insurgent contre les décisions de renvoi de mères et de nouveau-nés dans le cadre du règlement de Dublin. Les sages-femmes dénoncent un système qui met subitement un terme à l’accompagnement qu’elles tâchent d’effectuer auprès des femmes migrantes, ce qui équivaut pour les sages-femmes à travailler dans le vide. Sans compter la pression psychologique qui pèse sur les femmes menacées de renvoi. Le collectif Solidarité Tattes, Amnesty International et d’autres associations, ont déposé le 20 novembre dernier auprès de la Chancellerie Fédérale un Appel contre l'application aveugle du règlement Dublin, fort de quelque 33 000 signatures.

Article paru dans le Matin Dimanche du 26.11.2017

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Joyeuses fêtes de Noël

L'équipe FSSF en son entier souhaite à tous les membres, les organisations partenaires et les sponsors un temps de l'Avent paisible et de joyeuses fêtes de Noël! La Fédération vous remercie pour votre précieuse collaboration durant l'année écoulée.

Le secrétariat de la FSSF sera fermé du samedi 23 décembre 2017 au dimanche 7 janvier 2018.

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

La fibre maternelle… visible dans le cerveau?

Selon des scientifiques américains, il serait possible de prédire le comportement d’une maman avec son enfant à partir de clichés cérébraux. En anticipant les gestes et réflexes liés à la fibre maternelle, cette technique pourrait repérer et aider les femmes maltraitantes avec leur petit.
Pour mieux comprendre le mécanisme de la fibre maternelle, des scientifiques américains ont enquêté dans onze pays. Les comportements de la mère avec leur enfant et des clichés d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) ont été analysés. Au total, 684 mamans originaires d’Argentine, de Belgique, du Brésil, du Cameroun, de France, d’Israël, du Kenya, de la Corée du Sud et des Etats-Unis se sont portées volontaires.
Pour chacune, les scientifiques ont observé une heure d’interaction à domicile avec son nourrisson âgé de cinq mois. L’attention était portée sur les attitudes de la maman en cas de pleurs de l’enfant : « faire preuve d’affection, de distraction, nourrir le petit, le porter ou lui parler ».
Les réactions les plus fréquentes pour calmer ses pleurs? « Parler ou porter l’enfant. » Dans un second temps, grâce aux clichés réalisés par IRMf, les scientifiques ont pu confirmer que « les pleurs d’enfants activaient une zone cérébrale bien spécifique chez les mamans ». Il s’agit de « l’aire motrice supplémentaire siège du langage et le mouvement ». Sur le long terme, ces résultats pourraient aider à mieux repérer les « attitudes associées à de la maltraitance ». Des zones particulièrement « dans le rouge » quand l’enfant pleure pourraient en effet fournir la preuve scientifique d’une forte nervosité, voire de comportements violents.
Enfin, les scientifiques souhaitent aussi comparer « les ressemblances et les différences entre la fibre maternelle et la fibre paternelle ».

Source: Laura Bourgault, Destinationsante.com, 2 novembre 2017

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

La fièvre responsable de malformations congénitales

Les fièvres au premier trimestre de grossesse multiplient le risque de certaines malformations cardiaques et de difformités faciales, telles que la fente labiale ou palatine, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale «Science Signaling».
Les malformations cardiaques affectent 1% des naissances vivantes aux États-Unis, et les fentes labiales ou palatines, touchent environ 4000 nourrissons chaque année, mais on ne sait pas exactement comment cela se produit. Les scientifiques ont cherché à comprendre si un virus ou une autre infection était en cause, ou si la fièvre seule était le seul problème.
Les chercheurs des universités de Berkeley et de Duke aux Etats-Unis ont mené une étude sur des embryons de poulet et des poissons zèbres. Les résultats de l'étude ont montré qu'une partie des malformations congénitales pourraient être évitées si les fièvres sont traitées par l'utilisation judicieuse de l'acétaminophène (paracétamol) pendant le premier trimestre. En revanche, les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'ibuprofène, le naproxène et l'aspirine ne devraient pas être consommés pendant la grossesse.
«Alors que les médecins conseillent à la plupart des femmes d'éviter tout médicament pendant la grossesse, il peut être avantageux de prendre de l'acétaminophène pour réduire la fièvre. Les femmes devraient discuter de tous les risques et avantages avec leurs médecins», conclut Dr Eric Benner, pédiatre au Duke University Medical Center à Durham (Caroline du Nord) et auteur de l'étude.

Source: Agathe Mayer, Topsante.com, 6 novembre 2017

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Sur grand écran: «Faire des enfants»

Un documentaire réalisé en Suisse se penche sur la question de la conception d’un enfant. Étayé par une grande expertise et des images très parlantes, le film «Kinder machen» (Faire des enfants) invite à regarder dans les coulisses de la médecine de la reproduction et de l’industrie qui fleurit dans son sillage, et ce jusque dans les éprouvettes. Si le propos du film n’est pas de chanter les louanges de la procréation assistée médicalement, ni de la stigmatiser, on y perçoit néanmoins les implications sociales, politiques et surtout éthiques. Une science-fiction du temps présent.
Le documentaire est dans les salles alémaniques depuis fin novembre et sortira en Suisse romande entre janvier et février. Le 3 décembre, une projection aura lieu à Bienne suivie d’une discussion avec la réalisatrice du film Barbara Burger et l’une des protagonistes.

SHV/FSSF, Cynthia Khattar