5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités":
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Page 25
Page 26
Page 27
Page 28
Page 29
Page 30
Page 31
Page 32
Page 33
Page 34
Page 35
Page 36
Page 37
Page 38
Page 39
Page 40
Page 41
Page 42
Page 43
Page 44
Page 45
Page 46
Page 47
Page 48
Page 49
Page 50
Page 51
Page 52
Page 53
Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Page 58
Page 59
Page 60
Page 61
Page 62
Page 63
Page 64
Page 65
Page 66
Page 67
Page 68
Page 69
Page 70
Page 71
Page 72
Page 73
Page 74
Page 75
Page 76
Page 77
Page 78
Page 79
Page 80
Page 81
Page 82
Page 83
Page 84
Page 85
Page 86
Page 87
Page 88
Page 89
Page 90
Page 91
Page 92
Page 93
Page 94
Page 95
Page 96
Page 97
Page 98
Page 99
Page 100
Page 101
Page 102
Page 103
Page 104
Page 105
Page 106
Page 107
Page 108
Page 109
Page 110
Page 111
Page 112
Page 113
Page 114
Page 115
Page 116
Page 117
Page 118
Page 119
Page 120
Page 121
Page 122
Page 123
Page 124
Page 125
Page 126
Page 127
Page 128
Page 129
Page 130
Page 131
Page 132
Page 133
Page 134
Page 135
Page 136
Page 137
Page 138
Page 139
Page 140
Page 141
Page 142
Page 143

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

14.08.2014  Pratique de la sage-femme dans le monde en 2014
25.06.2014  Congrès ICM des sages-femmes à Prague
23.06.2014  Un congé paternité de quatre semaines
23.06.2014  Les pères s'engagent dans la garde des enfants
23.06.2014  «L'intégration dès la naissance»: recommandations
23.06.2014  Autorité parentale conjointe : nouveautés
23.06.2014  Alcool et grossesse
23.06.2014  Vaud: Prévention du tabagisme passif

 

continuer Pratique de la sage-femme dans le monde en 2014

Rendu public lors du Congrès ICM à Prague en juin dernier, "L'état de la pratique de sage-femme dans le monde 2014" se concentre sur 73 des 75 pays à bas revenus et à revenus intermédiaires. Ces derniers - en Afrique, Asie et Amérique latine - supportent 96% des décès maternels, 91% des cas de mortinatalité et 93% des décès néonatals. Seuls quatre d'entre eux bénéficient de personnels compétents dans les domaines de la santé sexuelle, reproductive, maternelle et néonatale.


 

Congrès ICM des sages-femmes à Prague

Tous les 3 ans, des sages-femmes du monde entier se rencontrent au Congrès
international des sages-femmes. En 2014, le congrès a eu lieu la 1re
semaine de juin, à Prague. Etant membre de l'Association internationale des
sages-femmes ICM (International Confederation of Midwives), la Fédération
suisse des sages-femmes (FSSF) a représenté la Suisse avec deux déléguées à
l'Assemblée des déléguées (Council) et avec des oratrices et des
présentations de posters dans la partie scientifique du congrès.

Un compte rendu détaillé paraîtra dans le numéro "Sage-femme.ch" de septembre 2014.

Bref rapport

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Un congé paternité de quatre semaines

Une nouvelle étude réalisée par Travail.Suisse, l'organisation faîtière indépendante des travailleurs et travailleuses, montre que le congé paternité est possible mais qu'une avancée législative est nécessaire.
Les employeurs publics montrent l'exemple en matière de congé paternité. En 2014, la Confédération, les cantons et 25 des plus grandes villes ont tous réglementé un temps réservé aux pères, bien qu'il varie fortement (entre 1 et 21 jours). La plupart des employeurs publics accordent 5 jours, les villes et la Confédération se montrant plus favorables envers les pères que les cantons. L'évolution constatée ces dernières années montre que les prestations prévues ont été modérées et qu'elles ne correspondent toutefois pas aux besoins. Entre 2013 et 2014 ne sont intervenues que quelques augmentations éparses.

Les employés au service des cantons de Berne, Glaris, Soleure, Argovie, Appenzell Rhodes intérieures et Thurgovie ne disposent toujours que de deux jours de congé. Le canton dObwald quant à lui ne se préoccupe pas du tout des pères et ne leur concède qu'un seul jour de congé en cas de paternité. Au niveau des villes, Neuchâtel fait de même, tandis que Fribourg se démarque négativement en ayant réduit le nombre de jours de congé de 5 à 3. L'employeur public le plus favorable aux pères est la ville de Lausanne avec 21 jours de congé, suivie de la ville de Genève (20 jours) et de la ville de Berne (15 jours).

Source: Communiqué de presse Travail.Suisse du 18 mai 2014

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Les pères s'engagent dans la garde des enfants

Les femmes investissent davantage de temps que les hommes dans la plupart des tâches domestiques et familiales. Les travaux administratifs et les travaux manuels constituent cependant une exception.
L'enquête suisse sur la population active 2013 réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS) montre que les parents sont fortement mis à contribution.

Au niveau des tâches domestiques, c'est à préparer les repas, faire la vaisselle, etc. qu'il est consacré le plus de temps (en moyenne, 13,2 heures par semaine pour les mères vs 5,6 heures pour les pères). Le nettoyage vient au deuxième rang (6,5 heures par semaine pour les mères vs 1,7 heure pour les pères). Les achats prennent moins de temps (3,3 heures par semaine pour les mères vs 1,8 heure pour les pères). La lessive et le repassage restent dévolus aux femmes (3,6 heures par semaine pour les mères vs 0,6 heure pour les pères).

Dans les ménages familiaux, les tâches de prise en charge des enfants sont celles qui prennent le plus de temps parmi les tâches domestiques et familiales. Les mères consacrent en moyenne 19,7 heures par semaine à des tâches comme laver les enfants, les habiller, jouer avec eux, les accompagner ou les aider à faire leurs devoirs. Chez les pères, la valeur correspondante n'atteint que 12,8 heures.

Source: Communiqué de presse OFS du 26.05.2014

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

«L'intégration dès la naissance»: recommandations

L'an dernier, la Confédération, les cantons, les villes et les communes ont décidé de mener jusqu'en 2016 un dialogue avec les acteurs non étatiques du domaine de la petite enfance pour chercher ensemble des mesures concrètes destinées à améliorer les conditions-cadre du développement physique, psychique et social de tous les enfants, dès leurs premiers jours de vie, quelle que soit leur origine.

Après un premier échange en novembre 2013, les partenaires du dialogue (dont notre présidente Barbara Stocker Kalberer) ont concrétisé des objectifs stratégiques et défini six champs d'action. Un groupe de travail a été chargé de formuler des recommandations concrètes en vue de la mise en oeuvre de ces objectifs.

Recommandations

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Autorité parentale conjointe : nouveautés

Le Conseil fédéral a adopté le 14 mai 2014 de nouvelles dispositions sur l'attribution des bonifications pour tâches éducatives et de nouvelles normes d'exécution sur l'autorité parentale conjointe.
Les révisions nécessaires des ordonnances sur l'état civil entreront en vigueur le 1er juillet 2014, en même temps que la modification du code civil (CC). Afin que les autorités cantonales de protection de l'enfant et de l'adulte puissent se préparer à leurs nouvelles tâches, l'entrée en vigueur de la modification du règlement sur l'AVS a elle été fixée au 1er janvier 2015.


 

Alcool et grossesse

Une réactualisation du Focus "Alcool et grossesse" (4 pages, gratuit) a été réalisée par Addiction Suisse et la Fédération des médecins suisses (FMH).
La consommation d'alcool des femmes enceintes est toujours un sujet sensible. Il s'agit à la fois d'informer et de prévenir les femmes enceintes et leur conjoint ou partenaire. On y trouve une description du syndrome d'alcoolisation foetale (SAF), des effets de l'alcool sur le foetus (EAF) et du «fetal alcohol spectrum disorder» (FASD).

Cette nouvelle version (2014) peut être commandée ou téléchargée sur Internet: www.addictionsuisse.ch > Matériel d'information

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Vaud: Prévention du tabagisme passif

Entre 2010 et 2013, un projet intitulé «Petite enfance et fumée passive, abordons la question!» a été mis en Suvre pour informer et sensibiliser les professionnels de la santé du domaine de la petite enfance du canton de Vaud.
C'est finalement quelque 400 professionnels qui ont pu être (re)sensibilisés à l'importance d'aborder, dans leur pratique, la thématique de l'exposition des enfants à la fumée passive. Au total, 2'000 guides s'adressant aux professionnels de la santé ainsi que 12'000 feuillets dinformation à destination des parents ont pu être distribués. Le nouveau programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 a récemment démarré.