5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités":
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Page 25
Page 26
Page 27
Page 28
Page 29
Page 30
Page 31
Page 32
Page 33
Page 34
Page 35
Page 36
Page 37
Page 38
Page 39
Page 40
Page 41
Page 42
Page 43
Page 44
Page 45
Page 46
Page 47
Page 48
Page 49
Page 50
Page 51
Page 52
Page 53
Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Page 58
Page 59
Page 60
Page 61
Page 62
Page 63
Page 64
Page 65
Page 66
Page 67
Page 68
Page 69
Page 70
Page 71
Page 72
Page 73
Page 74
Page 75
Page 76
Page 77
Page 78
Page 79
Page 80
Page 81
Page 82
Page 83
Page 84
Page 85
Page 86
Page 87
Page 88
Page 89
Page 90
Page 91
Page 92
Page 93
Page 94
Page 95
Page 96
Page 97
Page 98
Page 99
Page 100
Page 101
Page 102
Page 103
Page 104
Page 105
Page 106
Page 107
Page 108
Page 109
Page 110
Page 111
Page 112
Page 113
Page 114
Page 115
Page 116
Page 117
Page 118
Page 119
Page 120
Page 121
Page 122
Page 123
Page 124
Page 125
Page 126
Page 127
Page 128
Page 129
Page 130
Page 131
Page 132
Page 133
Page 134
Page 135
Page 136
Page 137
Page 138
Page 139
Page 140

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

21.10.2015  Comment améliorer les compétences en Suisse
28.09.2015  Article de Patricia Perrenoud
10.09.2015  Moins de sel dans le pain en Suisse
10.09.2015  Danger de devenir père avant 25 ans
10.09.2015  Accès aux soins des migrants
10.09.2015  "Less is more"
10.09.2015  Plus de publicité pour le tabac en Suisse?
10.09.2015  Taux très faible d'interruptions de grossesse

 

Comment améliorer les compétences en Suisse

Les «compétences en matière de santé» désignent les capacités des individus à s'orienter dans le système de santé, à comprendre les informations des médecins ou à identifier les symptômes de maladies. Les Académies suisses des sciences ont élaboré un rapport qui récapitule la situation et les perspectives des compétences en matière de santé en Suisse. Intitulé "Compétences en matière de santé en Suisse – situation et perspectives", ce rapport de 98 pages est rédigé en partie en allemand, en partie en français (sans traduction).

Autres informations: http://http://www.samw.ch/fr/Actualites/News.html

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Article de Patricia Perrenoud

Vous trouvez ici la bibliographie relative à l'article "Suivi postnatal et vulnérabilités plurielles: entre solitudes, violences et pauvreté" paru dans "Sage-femme.ch" d'octobre 2015.

10 2015 Perrenoud bibliographie.pdf

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Moins de sel dans le pain en Suisse

En collaboration avec les chimistes cantonaux et les inspecteurs des denrées alimentaires, l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) et l'Association suisse des patrons boulangers-confiseurs (BCS) ont mené une action nationale dont l'objectif était de se faire une idée de la teneur en sel du pain de fabrication artisanale. L'action visait à déterminer la quantité de sel présente dans le pain (bis et mi-blanc) de fabrication artisanale vendu sur le marché suisse. À cette fin, les laboratoires de l'OSAV ont analysé 335 échantillons prélevés sur des produits de 171 boulangeries dans tout le pays.

La teneur moyenne est de 1,46 g de sel pour 100 g de pain. Elle est donc inférieure à la teneur maximale recommandée par l'OSAV et la BCS, à savoir 1,5 g de sel pour 100 g de pain. Une étude réalisée en 2011 par la Haute école suisse d'agronomie faisait encore état de 1,74 g de sel en moyenne pour 100 g de pain.

Source: Communiqué de presse OSAV du 28 août 2015

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Danger de devenir père avant 25 ans

On savait que les hommes devenus pères avant 25 ans avaient un risque accru de décéder précocement. Il semblait que cette diminution de l'espérance de vie était liée à l'environnement familial, socio-économique et génétique. Des chercheurs finlandais (université d'Helsinki) ont voulu mettre à l'épreuve ces associations en suivant quelque 30'500 pères, nés entre 1940 et 1950, depuis leur 45e anniversaire jusqu'à leur décès.

Leur analyse montre que les participants devenus pères à 22 ans ou moins ont une incidence supérieure de 26% de décès en milieu de vie (soit avant l'âge de 54 ans). Ceux qui deviennent pères entre 22 et 24 ans, ce risque est accru de 14%. Entre 30 et 44 ans, il est par contre réduit de 25%. En 27 et 29 ans, leur risque est identique à celui du groupe de référence (25-26 ans).


 

continuer Accès aux soins des migrants

Le réseau international de Médecins du Monde (MdM) publie un nouveau rapport européen intitulé "L'accès aux soins des personnes confrontées à de multiples facteurs de vulnérabilité - Obstacles à l'accès aux soins des enfants et des femmes enceintes en Europe". L'enquête se base sur 41'238 consultations médicales et sociales individuelles auprès de 22'171 personnes dans 9 pays européens ainsi qu'en Suisse en 2014.

Le droit à l'accès aux soins des femmes enceintes et des enfants est un des droits humains les plus basiques, universels et essentiels. Pourtant cette enquête montre que plus de la moitié des femmes enceintes interrogées (54%) n'ont pas eu accès à des soins prénataux. La grande majorité d'entre elles n'ont pas de couverture maladie (81%). Presque tous les patients reçus (91,3%) vivaient sous le seuil de pauvreté. La grande majorité d'entre eux (84,4%) avaient été confrontés à au moins un acte de violence.


 

"Less is more"

De plus en plus, les excès de traitements sont considérés comme une menace pour la pérennité du système de santé. Dès lors, une attention accrue est accordée aux critères requis pour une prise en charge médicale adéquate, à l'analyse des effets pervers et des conflits d'intérêt ainsi qu'aux mesures permettant d'améliorer la qualité et l'efficacité.

Dans cet esprit, l'Académie suisse des sciences médicales (ASSM) organise le 9 novembre 2015 à Berne (Hôtel Ador) son 4e symposium Recherche sur les services de santé. Cette fois, le thème est résumé par le slogan Less is more. Les exposés en plénière sont en anglais, allemand et français.

Frais d'inscription: CHF 80.-
Programme et inscription sous: www.samw.ch > Actualités> Agenda

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Plus de publicité pour le tabac en Suisse?

La majorité de la population se déclare désormais en faveur d'une interdiction globale de la publicité pour le tabac. Elle souhaite une réglementation plus stricte que celle prévue dans le projet de nouvelle loi sur les produits du tabac.
C'est ce que conclut l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans les résultats d'une étude représentative conduite dans le cadre du Monitorage suisse des addictions, qui a interrogé en 2014 environ 5'000 personnes sur leurs opinions relatives aux mesures politiques en matière de prévention du tabagisme.

En 2014, 53% de la population suisse était favorable à une interdiction générale de la publicité pour le tabac, contre 49% en 2012. La Suisse romande (58%) et la Suisse italienne (69%) étaient clairement plus favorables à cette mesure que la Suisse alémanique (50%). Les femmes étaient aussi nettement plus enclines à soutenir une interdiction totale (57%) que les hommes (49%).


 

Taux très faible d'interruptions de grossesse

Depuis l'entrée en vigueur du régime du délai en 2002, environ 11'000 interruptions de grossesse sont enregistrées chaque année en Suisse. En comparaison avec les autres pays européens, la Suisse connaît un taux très faible. On observe même une légère diminution du nombre d'interventions depuis 2011. Où et comment ont lieu ces interventions? Qui sont les femmes concernées et pourquoi y recourent-elles?

Tel est le contenu du numéro d'août 2015 des Actualités OFS (gratuit, 4 pages) paru sous le titre Statistique des interruptions de grossesse 2014: Etat des lieux de l'interruption de grossesse en Suisse.

Autres informations: http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/news/publikationen.html?publicationID=6710

SHV/FSSF, Josianne Bodart