5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités":
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Page 25
Page 26
Page 27
Page 28
Page 29
Page 30
Page 31
Page 32
Page 33
Page 34
Page 35
Page 36
Page 37
Page 38
Page 39
Page 40
Page 41
Page 42
Page 43
Page 44
Page 45
Page 46
Page 47
Page 48
Page 49
Page 50
Page 51
Page 52
Page 53
Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Page 58
Page 59
Page 60
Page 61
Page 62
Page 63
Page 64
Page 65
Page 66
Page 67
Page 68
Page 69
Page 70
Page 71
Page 72
Page 73
Page 74
Page 75
Page 76
Page 77
Page 78
Page 79
Page 80
Page 81
Page 82
Page 83
Page 84
Page 85
Page 86
Page 87
Page 88
Page 89
Page 90
Page 91
Page 92
Page 93
Page 94
Page 95
Page 96
Page 97
Page 98
Page 99
Page 100
Page 101
Page 102
Page 103
Page 104
Page 105
Page 106
Page 107
Page 108
Page 109
Page 110
Page 111
Page 112
Page 113
Page 114
Page 115
Page 116
Page 117
Page 118
Page 119
Page 120
Page 121
Page 122
Page 123
Page 124
Page 125
Page 126
Page 127
Page 128
Page 129
Page 130
Page 131
Page 132
Page 133
Page 134
Page 135
Page 136
Page 137
Page 138
Page 139
Page 140
Page 141

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

20.04.2016  Information et consentement restent des priorités
20.04.2016  Nuances dans les relations de couple
19.04.2016  Le recours à la fécondation in vitro repart à la hausse
19.04.2016  Bibliographie violence obstétricale
19.04.2016  Pour cerner le burnout
19.04.2016  "Stratégie globale de promotion de la santé sexuelle"
19.04.2016  Les sages-femmes sont au marché!
14.04.2016  La vaccination contre la rougeole est recommandée

 

continuer Information et consentement restent des priorités

En France, le Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE) a publié un dossier consacré au déclenchement à partir de son enquête permanente sur l’accouchement.
On y apprend que le déclenchement a été envisagé chez un nombre important de femmes (40,5% des primipares, 36,3% des multipares) mais qu'il n'a été pratiqué, en définitive, que chez 27,1% des primipares et 20,7% des multipares. Les principales raisons invoquées sont le dépassement de terme (33% en 2013-2014) et d’autres raisons médicales (63% en 2013-2014): l’organisation des services et la convenance personnelle n’apparaissent que de manière marginale.


 

continuer Nuances dans les relations de couple

Qu‘est-ce qui distingue les couples mariés des couples non mariés? Combien y a-t-il de femmes et d‘hommes ne faisant pas ménage en commun avec leur partenaire? Quels sont les motifs de dispute les plus fréquents, et comment les partenaires abordent-ils les conflits? Ce sont là quelques-unes des questions traitées dans la nouvelle brochure publiée par l'Office fédéral de la statistique (OFS) à partir des données de l'Enquête sur les familles et les générations 2013.


 

continuer Le recours à la fécondation in vitro repart à la hausse

Le nombre de femmes ayant commencé un traitement de fécondation in vitro (FIV) dans l’année a augmenté de 7% en 2014 par rapport à 2013. Le nombre total de femmes traitées n’a pour sa part augmenté que de 1%. Cependant, dans les deux cas, le nombre de femmes reste inférieur à celui de 2012. Cette augmentation s’observe aussi bien chez les couples domiciliés en Suisse que chez ceux domiciliés à l’étranger. Il est cependant plus marqué chez ces derniers.


 

Bibliographie violence obstétricale

L’Alliance francophone pour l’accouchement respecté (AFAR) a publié sous ce titre un document qui fait le point sur la recherche concernant la violence obstétricale.

Près de 60 études - médecine, maïeutique, droit, anthropologie - ont été sélectionnées et classées. Pour faciliter le repérage rapide dans ce document de 68 pages, les résumés ont été traduits en français, commentés et dotés d’hyperliens qui permettent de retrouver les originaux sur le net en un simple clic. En outre, les études non retenues sont listées en fin de document.

Destiné prioritairement au monde francophone où le sujet reste peu étudié, l’ensemble des études est accessible en anglais via la base de données plurilingue de l'AFAR.

Autres informations: http://afar.info/2016/bibliographie-violence-obstetricale

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Pour cerner le burnout

Un organisme officiel belge – le Service public fédéral "Emploi, Travail et Concertation sociale" - a édité en novembre 2015 une liste des signes avant-coureurs du burnout. Cet outil a pour objectif de donner les premières pistes aux professionnels pour la prise en charge du travailleur. Il est conçu pour être complété lors d'un entretien avec un travailleur, mais il peut très bien servir de base à une auto-évaluation avec l'aide d'un-e collègue.

Brochure

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

"Stratégie globale de promotion de la santé sexuelle"

La Conférence latine des affaires sanitaires et sociales (CLASS) et Santé sexuelle Suisse publient un guide pour soutenir les cantons dans le développement d’une stratégie de santé sexuelle. Ce document (pour le moment seulement en français, 84 p.) explique ce que signifie une approche intégrée et globale de la santé sexuelle basée sur les droits et s’adresse autant aux décideurs cantonaux qu’aux professionnel-le-s de la santé sexuelle et des réseaux multiplicateurs. En conformité avec la définition de la santé sexuelle pour la Suisse proposée par la Commission fédérale pour la santé sexuelle, il propose des pistes d’intervention, des critères de qualité et des recommandations stratégiques pour les cinq domaines d’action prioritaires de la santé sexuelle.

Guide en français

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Les sages-femmes sont au marché!

Le matin du samedi 28 mai 2016, les étudiantes de Lausanne organiseront des stands sur les marchés de Lausanne, d'Yverdon-les-Bains et de Neuchâtel pour faire connaître leur profession au grand public.

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

La vaccination contre la rougeole est recommandée

Pour protéger les nourrissons, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et les médecins recommandent aux parents de se faire vacciner contre la rougeole.
La rougeole est une maladie infectieuse très contagieuse qui peut notamment entraîner de graves complications chez les nourrissons et les adultes.
Pour cette raison, les parents qui ne sont pas protégés contre la rougeole (parce qu’ils n’ont pas été vaccinés et n’ont jamais eu la maladie) devraient se faire vacciner, pour leur propre protection et pour celle de leurs bébés. En effet, ces derniers ne sont généralement pas vaccinés avant l’âge de 12 mois.
Chez les nourrissons, le risque de complication et le taux d’hospitalisation en cas de rougeole sont élevés. Même si, en règle générale, les bébés se remettent totalement de la maladie, celle-ci peut parfois s’avérer mortelle (généralement, suite à une pneumonie). Dans de très rares cas, le virus reste présent dans le cerveau du bébé après sa guérison et provoque une encéphalite des années plus tard, qui entraîne systématiquement le décès. Chez la femme enceinte, la rougeole peut provoquer une pneumonie (risque élevé), une fausse couche, un accouchement prématuré; il est également possible qu’elle mette au monde un bébé de faible poids.
En se faisant vacciner, les parents se protègent et protègent leurs enfants de la rougeole et de ses conséquences, parfois graves. Dans la plupart des cas, la vaccination complète protège durant toute la vie.

Dépliant

SHV/FSSF, Josianne Bodart