5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités"

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

16.08.2016  Pour expliquer efficacement
16.08.2016  Un nouveau réseau pour une médecine "personnalisée"
16.08.2016  Astuces pour réussir l'allaitement des prématurés
16.08.2016  Violences domestiques
16.08.2016  Des mères et des pères sur le marché de l'emploi
16.08.2016  Modèles familiaux plus diversifiés en Suisse
16.08.2016  Compétences réelles en matière de santé en Suisse
15.08.2016  Soins obstétricaux dirigés par les sages-femmes

 

Pour expliquer efficacement

La patiente a souvent peur de poser des questions, de ne pas comprendre. Elle craint aussi les réponses que va lui donner. Tout cela peut constituer un obstacle à une bonne communication avec les professionnels de santé. A l'inverse, l’explication simple, l’adhésion, la participation et la reformulation sont des outils essentiels pour s'assurer que la patiente a bien cerné ce qu’elle a, ce qu’elle doit faire et l’importance de le faire.

C'est dans cet esprit qu'en France, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en novembre 2015 un dépliant qui résume les façons de surmonter bon nombre de difficultés à communiquer. Il s'agit plus précisément d'une transposition de l’outil Teach-back / Show-me, reconnu au niveau international, qui améliore la mémorisation des informations essentielles par le patient, l’observance du traitement et la satisfaction de celui-ci.

Faire dire - Communiquer

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Un nouveau réseau pour une médecine "personnalisée"

Grâce aux progrès fulgurants des sciences de la vie et des technologies de l'information, nous disposons actuellement d'une quantité énorme de données qui ne cesse d'augmenter: données cliniques, données génomiques et autres données "omiques" (comme le séquençage de l’ADN à grande échelle), données provenant de biobanques ou données de santé relevées par les individus eux-mêmes.


 

Astuces pour réussir l'allaitement des prématurés

Le lait maternel est particulièrement important pour les prématurés. Il leur permet de rattraper le retard de développement qu’ils accusent par rapport aux enfants nés à terme. Des études récentes ont démontré des effets positifs sur le développement du cerveau et la fonction cardiaque. Mais les mères qui souhaitent allaiter leur prématuré sont souvent confrontées à des difficultés au début. Elles trouvent désormais des instructions simples dans le nouveau court métrage intitulé "L’allaitement des prématurés" qui est proposé par Promotion allaitement maternel Suisse. Rédigé par la commission scientifique de Promotion allaitement maternel Suisse en collaboration avec les services de néonatologie de différents hôpitaux suisses, le texte fournit aux parents concernés - et autres personnes intéressées - des informations claires et pertinentes.

Disponible en français, allemand, italien ou anglais, le DVD coûte CHF 25.-
Commande sur site ou par e-mail contact@stillfoerderung.ch.

Autres informations: http://www.allaiter.ch/premature

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Violences domestiques

En 2015, la police a enregistré en Suisse 17'297 infractions dans le domaine de la violence domestique, dont 50% se sont produites dans une relation de couple, 29% entre des ex-partenaires, 13% dans une relation parents-enfant et 9% entre des personnes ayant un autre lien de parenté. Les voies de fait représentent 30% des infractions enregistrées par la police, suivies par les menaces (24%), les injures (16%) et les lésions corporelles simples (11%). 74% des personnes lésées de violence domestique sont des femmes.

Source: Communiqué de presse OFS du 13 juin 2016

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Des mères et des pères sur le marché de l'emploi

En 2015, environ 85% des pères et 17% des mères ayant un ou des enfant(s) de moins de 25 ans exerçaient une activité professionnelle à plein temps. En revanche, 63% des mères avaient une activité professionnelle à temps partiel, contre 11% des pères.


 

Modèles familiaux plus diversifiés en Suisse

Les mariages se terminent de plus en plus fréquemment par un divorce. Dans la moitié des cas, des enfants mineurs sont impliqués; la plupart d’entre eux demeurent auprès des mères. Ces dernières retrouvent-elles plus souvent qu’auparavant un partenaire, pour former une famille recomposée? Comment évolue la propension des Suisses et des étrangers à former des mariages mixtes, et quelle est la stabilité de ces unions? Les femmes issues de la migration ont-elles vraiment plus d’enfants que les Suissesses? L’essentiel des données sur lesquelles sont basées ces contributions provient de l’Enquête sur les familles et les générations (EFG) réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS) en 2013.

Source: Newsletter Démos. Information démographiques (juin 2016, 12 pages)

Démos juin 2916

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Compétences réelles en matière de santé en Suisse

En Suisse, le manque de compétences en matière de santé est répandu, mais il n’est pas profond. Une personne sur dix seulement dispose d'excellentes compétences en matière de santé, mais le niveau est satisfaisant pour plus d'un tiers de la population. Il devient problématique pour 45% et insuffisant pour 9%. Tels sont les résultats d'une étude conçue pour permettre une comparaison entre la Suisse et huit états-membres de l'Union européenne (UE). Par "compétences en matière de santé", on comprend la capacité de chaque individu à prendre au quotidien des décisions qui ont une influence positive sur la santé.


 

Soins obstétricaux dirigés par les sages-femmes

A la demande du Comité central de la FSSF, un groupe d’expertes s’occupe depuis janvier 2016 de développer une procédure de reconnaissance pour les institutions offrant des soins obstétricaux dirigés par des sages-femmes. Dix thèmes ont été sélectionnés comme base à laquelle se référer pour évaluer, par un audit, si une institution répond aux critères requis pour proposer des soins obstétricaux dirigés par des sages-femmes. L’audit devra être effectué par des pairs, à savoir des personnes de même niveau hiérarchique. Ce seront dans ce cas des sages-femmes travaillant elles-mêmes dans une institution offrant des soins obstétricaux dirigés par des sages-femmes. Cette procédure s’appliquera aussi bien aux maisons de naissance qu’aux maternités.
Les thèmes sélectionnés ont été soumis à une large consultation qui a été adressée à des personnalités, hôpitaux, maisons de naissances, directions cantonales de la santé, assurances maladie, etc. Pour un total de 137 invitations, le taux de réponses a été de 36%. En majeure partie, les réactions ont été positives. En automne, l’applicabilité des thèmes sélectionnés sera soumise à un audit pilote dans une maison de naissance et dans une maternité. Après approbation par le Comité central de la FSSF, la procédure de reconnaissance pourra vraisemblablement entrer en vigueur début 2017.
Pour de plus amples informations s’adresser à Marianne Haueter: mhaueter@bluewin.ch

SHV/FSSF, Josianne Bodart