5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet


Archive "Actualités"

Abonnement à l'infolettre

Archive "infolettre"


Actualité

29.06.2016  La profession de sage-femme enfin mise en évidence
21.06.2016  Virus Zika: 16 cas connus en Suisse
21.06.2016  Pratiques et croyances religieuses en Suisse
21.06.2016  État de la population mondiale 2015
21.06.2016  Quand les professionnels de la santé s'en vont
21.06.2016  123'000 travailleurs pauvres en Suisse
21.06.2016  Fournir des soins aux plus vulnérables
21.06.2016  Des porte-bébés aux mini-couvertures

 

continuer La profession de sage-femme enfin mise en évidence

Afin de faire connaître aux Françaises et aux Français la diversité des missions des sages-femmes, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé le 22 juin 2016 une campagne d’information nationale sur le rôle et les compétences, récemment élargies, de ces professionnel-le-s. Des outils de communication pratiques et pédagogiques ont ainsi été développés en étroite collaboration avec les syndicats de sages-femmes et le Conseil national de l’ordre des sages-femmes, autour d’un message central, "5 ans pour devenir sage-femme, un engagement pour la santé des femmes", et d’une accroche originale, "6 bonnes raisons de consulter une sage-femme".


 

Virus Zika: 16 cas connus en Suisse

Depuis l'instauration d'une déclaration obligatoire en mars 2016, la Suisse a enregistré 16 cas de personnes infectées par le virus Zika. C'est ce qu'a indiqué début mai Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale au sein de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les 16 cas connus ont été testés en laboratoire et la présence du virus a été prouvée. Ces personnes revenaient de zones touchées par le virus. Dans 7 cas, on sait où les personnes infectées ont séjourné en dernier lieu. Deux rentraient du Brésil et de Colombie, une de Bolivie, une de Guadeloupe et une d’Équateur.

Très souvent, aucun symptôme ne se manifeste, ce qui peut laisser supposer que le nombre de porteurs du virus Zika en Suisse pourrait être sensiblement plus élevé. Dans 60 à 80% des cas, l'infection ne se remarque même pas. Pour les 20 à 40% restants, les symptômes sont en général de gravité moyenne, avec des maux de tête, de la fièvre légère, des éruptions cutanées ou des douleurs musculaires.

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Pratiques et croyances religieuses en Suisse

Les premiers résultats de l’Enquête sur la langue, la religion et la culture réalisée en 2014 par l’Office fédéral de la statistique (OFS) indiquent que près d’une personne sur deux affirme croire en un Dieu unique, et une sur quatre en une sorte de puissance supérieure. Plus de 20% de la population disent ne pas avoir de religion, pourtant 12% seulement se déclarent athées.

Alors que les lieux de culte traditionnels se vident, les pratiques et les croyances religieuses et spirituelles se maintiennent et se diversifient. Ainsi, plus d’une femme sur deux (56%) croit que des personnes possèdent un don de guérison ou de voyance (42% chez les hommes). Elles sont aussi 27% à pratiquer, de façon spirituelle, une technique basée sur le mouvement ou la respiration (11% chez les hommes).


 

État de la population mondiale 2015

Chaque année, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) publie le rapport sur l’état de la population mondiale sur une thématique donnée pour susciter des actions adaptées aux réalités nationales dans chaque pays concerné.

Le rapport de 2015 est intitulé "A l'abri dans la tourmente: un programme porteur de changements pour les femmes et les filles dans un monde en crise" (en français, 140 pages). Il se focalise sur la situation de dizaines de millions de femmes et de jeunes filles en âge de procréer, rendues vulnérables, soit par les conflits armés, soit par les catastrophes naturelles. Il indique entre autres que plus de 100 millions de personnes ont actuellement besoin d’aide humanitaire, un record depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Autres informations: http://www.unfpa.org/fr/publications

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Quand les professionnels de la santé s'en vont

En Suisse, le manque de professionnel-le-s de la santé, notamment d’infirmiers et d’infirmières, devient de plus en plus préoccupant. L’étude longitudinale "Nurses at work", dont la synthèse a été publiée par l’Office fédéral de la statistique (OFS), apporte un début d’explication. Plusieurs raisons poussent certaines infirmières à quitter le secteur de la santé: identification insuffisante avec la profession, besoin d’avoir plus de temps pour sa vie privée, désir de découvrir un autre métier, souhait d’entreprendre une nouvelle formation ou encore manque de soutien de la hiérarchie.

Une première analyse complète a été publiée uniquement en allemand (avec résumé en français) dans le dossier 53 Obsan. Le bulletin Obsan 7/2016 en retient l'essentiel sous le titre "Les professionnels de la santé: sortie de leur profession" (en français, 4 pages). Par ailleurs, le bulletin Obsan 8/2016 s'intéresse à "L’étude 'Nurses at work': parcours professionnels des infirmières/infirmiers au cours des 40 dernières années en Suisse" (en français, 8 pages).

Bulletin Obsan

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer 123'000 travailleurs pauvres en Suisse

Selon les derniers résultats de l'enquête sur les revenus et les conditions de vie (SILC) de l’Office fédéral de la statistique (OFS), le niveau de vie général en Suisse, demeurait, avec la Norvège et le Luxembourg, parmi les plus élevés d’Europe en 2014. Le niveau de vie général est mesuré par le revenu disponible équivalent médian, après correction des différences de niveaux de prix entre les pays. En Suisse, ce revenu était 1,7 fois supérieur à celui de l’Italie et 1,3 fois supérieur à celui de l’Allemagne ou de la France.


 

Fournir des soins aux plus vulnérables

A l’occasion de son 150e anniversaire, la Croix-Rouge suisse organise sa 4e conférence nationale le jeudi 15 septembre 2016 au Stade de Suisse à Berne. Son thème: "La santé, un bien réservé aux privilégiés? Expériences de Suisse et d’ailleurs".

Autres informations:
http://150ans.redcross.ch
https://www.redcross.ch/fr/evenements/14e-conference-nationale-de-la-crs

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Des porte-bébés aux mini-couvertures

Ce printemps 2016, un grand mouvement de solidarité relayé par Facebook s'est développé à travers toute la Suisse pour recueillir des porte-bébés et des écharpes de portage à distribuer aux migrants sur la route des Balkans.

A présent, c'est l'idée d'offrir une couverture pour réchauffer et réconforter qui prend le relais. Une mini-couette est aussi une sorte de "chez soi" bienfaisant pour affronter les voyages quand ils sont longs et périlleux. Le projet alémanique "minideckli" est en cours de réalisation. Il vise à ce que chaque enfant migrant puisse recevoir sa propre couverture et la prendre ensuite avec lui, partout où il ira.

Autres informations: http://www.minidecki.ch

SHV/FSSF, Josianne Bodart